visuel inbound marketing day paris

Inbound Marketing Day Paris : retour sur la conférence ! #IMWFR14

Retour sur l’inbound marketing day, qui se tenait le mardi 3 juin à Paris dans le cadre de l’inbound marketing week organisée par HubSpot, une première dans la capitale française !

Avec plus de 150 inscrits pour cette première édition de l’ inbound Marketing Day à Paris, l’événement est une véritable réussite. Au cours de cette journée totalement consacrée au célèbre « marketing d’attraction », de nombreux intervenants ont pris la parole et partagé leurs expériences. Le public était également au rendez-vous pour débattre et poser des questions, très souvent pertinentes,  sur les enjeux et la mise en place de l’inbound marketing. Pour ceux qui ont manqué ce rendez-vous inédit, nous faisons donc un petit résumé des moments forts de la journée, que vous pouvez retrouver sur Twitter avec les hashtags #IMWFR14 et #inboundmarketingweek !

Inbound marketing day Paris

Après avoir joyeusement récupéré mon badge à l’entrée de l’Institut des Mines, je me dirige vers l’amphi « Émeraude » un bien joli nom pour cette journée qui s’annonce riche en contenu.

14h30. L’amphithéâtre est rempli, et les organisateurs Julie Vetter (Hoïmoon), Jérôme Simon (Remarqbl), Arnaud Rannou (MyChefCom) et Philippa Launay (Zuma Paris) accueillent le public avec un mot de bienvenue.

inbound marketing day paris

« Vous êtes ce que vous publiez sur le web »

La journée commence avec l’intervention de Jérôme D. Simon (@JeromeDsimon le patron de notre agence, oui :o)), dont l’intitulé fait sourire : « Inbound Marketing for Dummies Smarties ». C’est non sans une pointe d’humour que Jérôme explique (ou rappelle!) à la salle ce qu’est l’inbound marketing et en quoi il diffère du marketing traditionnel de par son état d’esprit et son orientation vers le client. Il met en lumière ce à quoi sont souvent confrontés les fervents défenseurs de l’inbound marketing, le fameux « on fait déjà tout ça dans notre marketing, vous n’avez rien n’inventé ».

Il rappelle par ailleurs les facteurs ayant favorisé l’apparition de l’inbound marketing : la profusion d’informations sur internet, le salon de conversation qu’est devenu le web et la naissance du « consom’acteur », avant de terminer par une citation de David Meerman Scott des plus captivantes :

«  You are what you publish on the web » D. Meerman Scott

 L’inbound marketing, un levier de croissance en France ?

Après cette mise en bouche, une première table ronde réunit Arnaud Rannou (MychefCom, @arnohome), Christian Neff (Markentive, @Markentive_CEO) et Adrien Measures (Neocamino) sur le thème : « l’inbound marketing est-il un levier de croissance en France ? ». Tous s’accordent sur le fait que le digital a bouleversé la manière de faire du marketing, et que la naissance d’un nouveau modèle, un marketing différent, s’imposait. Dans le public, on s’interroge sur la différence entre brand content et inbound marketing, un questionnement auquel nous avions d’ailleurs répondu dans un article sur le brand, branded content et inbound marketing.

« Ras-le-bol » du marketing traditionnel : état des lieux de l’inbound marketing

Gabriel Dabi-Schwebel (1min30), intervient ensuite en faisant un état des lieux de l’inbound marketing en France. Il y raconte notamment dans quel contexte il a été amené à adopter l’inbound marketing. « Un contexte personnel plus qu’un contexte de marché » évoque-t-il. Gabriel avoue d’ailleurs avoir commencé en 2012 même s’il aurait souhaité devancer Hubspot :). Ce qui l’a séduit, c’est la sucess story d’Hubspot, des contenus très riches et une présence très cohérente sur le web. Il évoque également le “ras-le-bol” qu’il rencontre face au marketing traditionnel. Même s’il précise qu’il ne faut “pas avoir peur du marketing traditionnel”.


Inbound marketing : des enjeux de contenu

C’est ensuite par une 2ème table ronde que se poursuit cette journée “Inbound marketing : reflet des nouveaux enjeux de contenu ». Gabriel Szapiro (Saphir) rappelle en quoi le désir est intimement lié à l’inbound marketing et au marketing de la permission de Seth Godin, la démarche étant de pratiquer l’humour, créer l’intrigue, provoquer l’inattendu, susciter la séduction. Stéphane Lebreton (SLB Consulting) quant à lui, évoque les impacts positifs de la curation de contenu sur la visibilité d’une entreprise sur le net, en citant notamment des outils comme Scoopit et Curata. Cyril Bladier (Business on Line) rappelle l’importance de la qualité des contenus et répond à la question posée par le public « comment intéresser et ne pas lasser les internautes avec des livres blancs alors qu’il y en a tellement sur le web ? » en précisant  « qu’on ne se lasse jamais des bonnes choses ».

« L’inbound marketing, c’est un état d’esprit »

Jessica Meher (Directrice Marketing de HubSpot) répond à la question “Pourquoi l’inbound marketing est-il un modèle innovant” – Jessica revient sur la success story de Marcus Sheridan et de son Blog RiverPool and Spas  avant de rappeler que “les marketers doivent changer” pour réussir à capter l’attention des internautes. Dans son excellent exposé, elle évoque l’importance de deux éléments fondamentaux : le contenu d’une part, le contexte d’autre part.

"Les marketers doivent changer leur - dire et vendre- en -résoudre des problèmatiques et construire des relations-" Jessica Meher

« Les marketers doivent changer leur – dire et vendre- en -résoudre des problèmatiques et construire des relations- » Jessica Meher

Julie Vetter (@hoimoon) nous a ensuite présenté l’anatomie d’une campagne d’inbound marketing à travers une présentation interactive (et après une petite séance d’étirements !).

Une sucess story inbound marketing à la française

Christian Neff (Markentive) revient sur un business case inbound marketing. Il nous explique comment l’agence Markentive a mis en place toute une démarche inbound marketing pour une entreprise. Au goût du jour : SEO, création de contenus diversifiés, community manager… et surtout des résultats évocateurs : un trafic en hausse entre avril et décembre 2013, notamment via les réseaux sociaux créés durant cette période, environ 400 téléchargements sur 9 mois pour un livre blanc, une hausse conséquente des sollicitations et des interactions… Il conclue sur la pertinence de l’inbound marketing quel que soit le secteur d’activité ou la cible choisie !

L’individu au coeur de la gestion des données

Nous voilà donc arrivés à la dernière table ronde “L’individu au coeur de la gestion de la donnée” animée par Jérôme Jaunasse (Ikumbi Solutions) Hervé Rannou (Cityzen Data) et Laurent Ollivier (Aressy). Hervé Rannou nous parle du marché des objets connectés, désormais très actifs. On aborde ensuite le sujet des big data et de la gestion des bases de données, et surtout celui du “smarketing” ! Aujourd’hui, il est indispensable de fusionner les actions et les données des équipes marketing et ventes, pour une bonne stratégie inbound marketing. Laurent Ollivier souligne le fait que l’inbound marketing permet de se désintoxiquer en douceur et en partie de Google. Les speakers s’accordent sur le sujet et concluent en disant que l’objectif d’une démarche inbound marketing, c’est de mettre le client au coeur de la stratégie.

Et voilà, il est déjà 18h… C’est l’heure d’un petit cocktail avec les organisateurs, les participants et les speakers, avant de se quitter pour penser au prochain Inbound Marketing Day, en 2015 ! :o) On en profite pour remercier les organisateurs, au passage 😉

inbound marketing day paris

Les organisateurs : Julie Vetter (Hoimoon), Jérôme D. Simon (Remarqbl), Arnaud Rannou (MyChefCom), Philippa Launay (Zuma)

Et vous ?

Avez-vous entendu parler de l’inbound marketing day ? L’avez-vous suivi ? Qu’avez vous pensé de l’événement ?


inscrivez vous a un entretien évaluation marketing gratuit

Et pour toute autre demande, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse contact@remarqbl.fr. Remarqbl est une agence conseil d’ inbound marketing basée en France. Nous pratiquons un marketing orienté client avant d’être orienté produit, et ça change tout dans votre communication !

email
4 réponses
  1. Geoffrey Bressan dit :

    Merci pour ce compte-rendu ainsi que pour cette conférence fort enrichissante qui nous a donné l’occasion d’entendre de très intéressantes interventions et de rencontrer de sympathiques personnes !

    Bravo aux organisateurs et à l’année prochaine !

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *