Réseau dans l' entreprise

Réseaux sociaux d’entreprise : avenir de la com interne ?

Les réseaux sociaux d’entreprise ou RSE sont en vogue, ils sont un vivier de partage interne énorme et disposent de nombreuses fonctionnalités.

Les réseaux sociaux d’entreprise ont pris une place importante dans la construction d’une cohésion sociale entre les salariés, donnant ainsi à la communication interne un nouvel enjeu à soulever. Les RSE, qu’est-ce-que c’est ? D’abord une multitude d’outils dont les entreprises les plus innovantes se sont emparées.

Réseau dans l' entreprise

Réseau dans l’ entreprise

En effet, le baromètre des réseaux sociaux d’entreprise[1] nous permet d’éclairer quelques problématiques. La majorité des entreprises faisant l’usage d’un RSE sont de grandes sociétés, souvent multinationales, ayant un grand nombre de collaborateurs : plus de 100 000 personnes pour 52% des entreprises ayant répondu à l’étude. 8% sont des entreprises de moins de 1500 salariés, preuve que les RSE existent aussi dans ces petites structures mais à moindre échelle.

Réseaux sociaux d’entreprises : par qui sont-ils gérés ?

Notons par ailleurs que dans la plupart des entreprises usant des RSE, la fonction du « community manager interne » n’est pas totalement définie. 88% des interrogés évoquent l’existence d’une véritable « réflexion stratégique » autour du réseau social interne, preuve que le RSE n’est plus seulement un projet quelconque, affilié seulement aux services recrutement ou  communication, mais un projet global de l’entreprise. Cela-dit ce sont souvent les responsables de communication interne ou des membres de RH qui s’occupent de gérer le RSE, sans toutefois offrir une réelle place pour un poste dédié à ce sujet. Un futur métier pour 2020 ? De toute évidence, le community management en interne se développe à grande vitesse dans les grandes entreprises, favorisant ainsi la cohésion  et l’interactivité entre des salariés parfois localisés sur des sites ou des pays différents.

Blue Kiwi, Yammer… Quel RSE choisir ?

Prenons plusieurs cas concrets pour évoquer cet essor du réseau social interne dans l’entreprise. Le grand groupe de cosmétiques L’Oréal s’est d’abord concentré sur deux solutions RSE : l’une étant un simple Sharepoint (une plateforme de partage de documents ou d’informations) et l’autre, Blue Kiwi, un véritable réseau social où chaque collaborateur peut interagir, découvrir les fiches de ses collègues, poser ses questions, recommander des personnes et des contenus. Blue Kiwi se définit sur son site internet comme « une nouvelle façon de travailler, où vous pouvez découvrir, reconnaître et valoriser de nouveaux talents et de nouvelles opportunités ».

D’autres sociétés comme Alcatel-Lucent ou la société de conseil Accenture ont fait le choix du réseau social d’entreprise Yammer, qui propose aussi comme Blue Kiwi plusieurs fonctionnalités : créer des évènements, partager des statuts, des documents, des liens, créer des groupes d’intérêts ou encore chatter en ligne avec ses collaborateurs.  Yammer s’apparente quelque peu à Twitter, permettant néanmoins des fonctionnalités bien plus avancées : on peut y proposer des #hashtags et y poster des messages courts dans un onglet « what are you working on ? » le principe étant bien évidemment, comme sur Twitter, de dire ce que l’on fait. Au sein d’une entreprise comme Accenture, société mondiale et implantée dans plus de 15 pays, les réseaux sociaux d’entreprise et les outils web sont essentiels pour la communication corporate et l’interactivité entre géographies.

Réseaux sociaux d’entreprise : une innovation à adopter

C’est en ça que les RSE sont ont une innovation pertinente pour le développement des grands groupes : ils permettent, à très grande échelle, de favoriser la compréhension, l’interactivité et la cohésion entre des salariés de culture et de langues différentes, en plus de créer une véritable dynamique de travail en interne et une sensible accélération des processus. Cette accélération se perçoit notamment dans le partage de documents vers un groupe de travail, que chaque membre peut aisément remplir en ligne sans avoir à l’envoyer par e-mail. Réduction des coûts, amélioration des dynamiques de travail : tout laisse à penser que les RSE sont une véritable opportunité pour les entreprises. Cependant, quelques interrogations subsistent : l’apparition des RSE ne nécessiterait-elle pas l’ouverture de  postes dédiés à leur gestion, comme des community managers internes ? L’usage abusif ou mal employé des RSE ne tend-t-il pas à réduire les interactions physiques en créant une sorte de perte de l’individu ? Selon une étude Gartner, si 70% des entreprises déclarent faire usage des RSE, seules 10% parviennent à les utiliser correctement (J. Elyan, « Selon Gartner, seuls 10% des déploiements de réseaux sociaux sont réussis », article paru dans Le Monde Informatique, 3 avril 2013.

) . Preuve que, à l’ère du tout numérique et de la puissance des réseaux sociaux, leur usage n’est pas encore assimilé par tous. Le défi de compréhension et d’usage des RSE reste encore à relever. Antoine Bradley, analyste chez Gartner, précise que « sans une stratégie bien pensée et pertinente, les initiatives autour des médias sociaux ne pourront pas rapporter de valeur commerciale à l’entreprise ».

Et c’est la définition de l’inbound marketing, “une stratégie bien pensée”, non ?

Et vous ? Connaissez-vous des réseaux sociaux d’entreprise ? En utilisez-vous ? Qu’en pensez-vous ?


inscrivez vous a un entretien évaluation marketing gratuit

Remarqbl est une agence conseil d’ inbound marketing basée en France. Nous vous proposons d’adopter un marketing de contenu orienté client avant d’être orienté produit, et ça change tout dans votre communication et vos résultats ! Pour toute demande, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse contact@remarqbl.fr.

 

 

email
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *